page d'accueil
téléphone: +49 7242 9535133

Krugerrand

Le 3 juillet 1967, l'hôtel des monnaies « South African Mint Company » à Pretoria a émis la pièce de 1 oz Krugerrand, la pièce d'investissement en or la plus connue et la plus répandue du monde.

Taille Teneur Poids Titre d'or Dimensions
1 oz 22 carats 33,930 g 31,10 g 32,77 mm x 2,84 mm
½ oz 22 carats 16,965 g 15,55 g 27,07 mm x 2,215 mm
¼ oz 22 carats 8,482 g 7,77 g 22,06 mm x 1,888 mm
1/10 oz 22 carats 3,393 g 3,11 g 16,55 mm x 1,35 mm

Entre 1967 et 1980, la Krugerrand n'existait qu'en tant que pièce de 1 once. Depuis 1980, il y a aussi les valeurs unitaires de ½ once, ¼ once et de 1/10 once.

Krügerrand Gold Münzgrössen 1oz, 1/2oz, 1/4oz, 1/10oz

Aspects historiques et faits

La pièce en or sud-africaine de « Krugerrand » a été nommée d'après Paul Kruger (à vrai dire : Stephanus Johannes Paulus Kruger, 1825–1904), le commandant général des Boers dans la guerre d'indépendance du Royaume-Uni nommé en 1864. Dans la prétendue Première Guerre des Boers en 1880/1881, il a vaincu les Britanniques et en 1882, il est devenu le premier président de l'Etat indépendant des Boers de Transvaal qui s'appelait officiellement « Zuid Afrikaansche Republiek ». La deuxième partie du nom de la pièce de « rand » constitue l'unité monétaire de l'Afrique du Sud depuis 1961. Cependant, le rand est également l'abbréviation du territoire de « Witwatersrand » avec un grand gisement d'or où l'on avait trouvé de l'or en 1886 pour la première fois. C'est encore aujourd'hui que la plupart de l'or est issu de cet endroit pour pouvoir fabriquer les pièces de Krugerrand. La conception à partir de 1964 prévoyait le nom de « The Trojan » pour cette pièce, mais lors de l'introduction au marché on a choisi le nom actuel.
Pendant les deux premières années, 40.000 pièces ont été frappées. Après, la demande a fortement augementée de sorte qu'en 1970, on ait déjà fabriqué plus de 200.000 exemplaires, jusqu'à maximum de plus de 6 millions exemplaires de la pièce de 1 once en 1978. La Krugerrand n'existe qu'en or. Pour les pièces, du cuivre est ajouté à l'or à la fin du durcissement et donc, les pièces de Krugerrand atteintent une pureté de 22 carats/91,667 %.

 

Design de la pièce
La Krugerrand n'a pas de valeur nominale bien qu'elle soit le moyen de paiement officiel de la République de l'Afrique du Sud. Outre la Krugerrand, il y a une seule autre série de pièces qui n'a pas de valeur nominale, la pièce mexicaine de «
Libertad ». La valeur actuelle respective de la pièce dépend du prix de l'or quotidien.
L'image numismatique est restée inchangée depuis sa parution. Au côté du motif se trouve le portrait du prête-nom «
Paul Kruger » selon un dessin d'Otto Schulz. Celui-ci montre un Paul Kruger plus âgé, qui est affectueusement appelé « Oom Paul » (Oncle Paul) par les Boers, de profile avec une barbe et portant un costume qui est visible jusqu'aux épaules. A l'un côté, on peut lire au bord « Suid Afrika » et à l'autre côte de l'image numismatique en anglais « South Africa ». Tout est entouré par un ornement pointillé au bord.
Le revers de la pièce montre l'animal national sud-africaine, le springbok
. Cette espèce d'antilope est très répandue en Afrique du Sud. A la pièce, on ne voit pas le springbok faisant son saut typique et lui donnant son nom où il saute au pied levé jusqu'à la hauteur de 3,5 mètres avec son corps voûté et ses jambes pendantes. La pièce montre plutôt un springbok courant, comme s'il était en fuite. Cette image a été dessinée par Coert Steynberg. Au-dessus de l'image est inscrit en lettres arquées : Krugerrand. Au centre de la pièce, on trouve l'année de frappage à côté du springbok avec respectivement deux chiffres à chaque côté. Au bord inférieur de la pièce, le poids de l'or est indiqué par « Fyngoud » au centre. La version anglaise se trouve à droite avec « Fine gold ». Tout comme au côté du motif, ce côté de la pièce montre également un ornement pointillé. Le bord de la pièce a 180 encoches.

 

Histoire des chiffres de ventes et les édition spéciales
Les chiffres de vente de la pièce de Krugerrand se sont continuement développées d'un lancement faible à des millions de pièces vendues
. Après, les ventes se sont dramatiquement écroulées en 1986 tout à coup. Les Etats-Unis et par la suite les pays européens ont interdit la vente de la pièce en or sud-africaine. Comme ainsi, les marchés les plus importants étaient fermés à la Krugerrand, les chiffres d'affaires ont énormément diminué. Seulement quelques milliers d'exemplaires ont été vendus par an. C'est « par hasard » exactement à cette époque-là que les Etats-Unis ont introduit leur pièce en or d'« Eagle » sur le marché qui a immédiatement atteint des chiffres de ventes inhabituellement élevées. Après le changement de gouvernement en Afrique du Sud et l'abolition corrélative de la ségrégation raciale, les chiffres de ventes de la Krugerrand pouvaient se redresser lentement et dans les dernères années, elles atteindaient les quantités de frappage de plus de 1 millions d'exemplaires pour la pièce de 1 once. Les ventes au marché d'origine son relativement inférieures, car une grande partie de la population rejette la pièce à cause des contenus des images et des écritures se référant à l'histoire coloniale.
L'affinerie «
Rand Refinery » à Garmiston produit les ébauches pour les pièces de Krugerrand qui ensuite reçoivent leur frappage dans l'hôtel des monnaies « The Pretoria Mint » de la « South African Mint Corporation ». La possibilité de pouvoir frapper sa propre pièce de Krugerrand dans la « Gold Reef City Mint » à  Johannesburg (aujourd'hui, partie d'un parc d'attractions sur le sujet de l'or et des pièces) entre 1987 et 1991. Pour cela, on utilisait une des plus anciennes presses pour frapper les pièces du monde qui était encore en état de marche. Ces pièces de production propre disposent d'un signe de frappage sur le mot de « Fyngoud » à titre indicatif.

 

Depuis l'an de la première émission, la Krugerrand existe aussi en qualité de « Belle Epreuve » dans un petit tirage. Les pièces en qualité « Belle Epreuve » montrent le portrait et le springbok de façon mattie devant un arrière-plan miroitant. Les pièces des années 1967 et 1968 ont encore été fabriquées sans le procédé de « frosting ». En outre, il y avait encore peu de pièces avec un frappage partagé montrant un portrait brillant, mais un springbok matti. Depuis 1977, les pièces en qualité de « Belle Epreuve » ont un bord de pièce finement entaillé, à savoir 220 encoches au lieu des 180 encoches courantes.

 

En 2007, un frappage spécial a été émis à l'occasion du 40ième anniversaire. 40 exemplaires d'une Krugerrand de 1 kilo avec une teneur de 99,99 % a été frappée. Pour les pièces de Krugerrand dans de différentes valeurs unitaires, on a également offert des sets en qualité « Belle Epreuve ». Au début, elles étaient offertes dans les box en cuir et plus tard dans la plupart du temps, dans les box exclusifs en bois de « Kiaat » ou d' « Imbuya ».

 

Plus récemment, c'est particulièrement sur internet que les pièces de Krugerrand ont également été offertes en tant que frappages imités, médailles commémoratives ou médailles ayant de différents poids d'or, parfois même avec une valeur nominale de dollar, qui toutes n'ont rien à voir avec la vraie Krugerrand. Il y a aussi les offres des pièces de Krugerrand en tant que « NP » qui ont l'air d'une vraie Krugerrand, mais qui sont seulement dorées.


Vous pouvez trouver toutes les informations concernant la pièce de Krugerrand, les années particulières, les prix historiques de la Krugerrand, l'identification des contrefaçons, l'histoire, etc. sur notre site d'informations de Krügerrand.de (en allemand).

Historie der Verkaufszahlen und Sonderauflagen
Die Verkaufszahlen des Krügerrands hatten sich vom vorsichtigen Start aus kontinuierlich bis hin zu
Millionen an verkauften Münzen im Jahr entwickelt. Dann brach der Absatz 1986 plötzlich dramatisch ein. Die USA und in Folge auch die europäischen Länder verhängten ein Verkaufsverbot für die südafrikanische Goldmünze. Weil so die wichtigsten Märkte dem Krügerrand verschlossen waren, sanken die Umsätze in enormen Maße. Es wurden nur noch wenige Tausend Exemplare im Jahr verkauft. Genau zu dieser Zeit führten die USA zufällig" ihre Eagle-Goldmünze" auf dem Markt ein, die sogleich zu ungewöhnlich hohen Verkaufszahlen kam. Nach dem Regierungswechsel in Südafrika und der damit verbundenen Aufhebung der Rassentrennung konnten sich die Verkaufszahlen des Krügerrand langsam wieder erholen und erreichten in den letzten Jahren auch wieder Prägemengen von über 1 Millionen Stück für die 1-Unzen Münze. Der Absatz im Heimatmarkt ist vergleichsweise gering, denn ein Großteil der Bevölkerung lehnt die Münze wegen der kolonialhistorischen Inhalte in Bild und Schrift ab.
Die
Rand Refinery" in Garmiston stellt für den Krügerrand die Rohlinge her, die dann die Prägung in der „The Pretoria Mint “ der „South African Mint Corporation“ erhalten. Eine Besonderheit war die Möglichkeit von 1987 bis 1991 in der „Gold Reef City Mint “ in Johannisburg (heute ein Bestandteil eines Vergnügungsparks rund um Gold und Münzen) seinen Krügerrand selbst prägen zu können. Dazu stand die „Oom Paul Press“, eine der ältesten noch funktionsfähigen Münzpressen der Welt, zur Verfügung. Diese „Eigenproduktionsmünzen“ tragen zur Kennung ein Mintmark über dem Wort „Fyngoud“.

 

Seit dem Erstausgabejahr gibt es den Krügerrand in kleiner Auflage auch in „Proof “. Bei den Proof-Münzen sind Portrait und Springbock mattiert vor spiegelndem Hintergrund. Die Münzen der Jahre 1967 und 1968 wurden noch ohne das „Frosting“ hergestellt. Außerdem gab es noch wenige Münzen mit „geteilter Prägung“ mit glänzendem Portrait aber mattiertem Springbock. Die Münzen mit polierter Platte haben seit 1977 einen feiner gekerbten Münzrand, nämlich statt der üblichen 180 Kerben nun 220 Kerben.

 

2007 wurde zum 40-jährigen Jubiläum eine Sonderprägung vorgenommen. Es wurden 40 Exemplare eines 1 Kilo-Krugerrand mit einer Feinheit von 99,99% geprägt. Von den Krügerrand in den unterschiedlichen Stückelungen wurden auch Sets in Proof-Qualität angeboten. Anfangs in Lederboxen, später dann meist in exklusiven Holzboxen aus „Kiaat“ oder „Imbuya“-Holz.

 

In jüngerer Zeit werden, besonders über das Internet, auch „Krügerrand“ als Nachprägungen, Gedenkmünzen oder Medaillen mit unterschiedlichen Goldgewichten, manchmal sogar mit Dollarnominal, angeboten, die alle nichts mit dem echten Krügerrand zu tun haben. Auch gibt es Angebote des Krügerrand als „NP“, die zwar wie echte Krügerrand aussehen, aber nur vergoldet sind.


Alles über den Krügerrand, einzelne Jahrgänge, historische Krügerrand Preise, Fälschungserkennung, Geschichte etc. finden Sie auf unserer Krügerrand Info Seite Krügerrand.de.

1oz Krügerrand Goldmünze

Prix d'achat actuel / Valeur d'achat actuelle pour les pièces en or de Krugerrand

Krugerrand Prix d'achat
1/10 oz 111,84
1/4 oz 279,79
1/2 oz 559,22
1 oz 1.118,45
(Prix d'achat actuel pour les pièces du 22.05.2017 par pièce en état apte au commerce)

1 oz de Krugerrand

1 oz Krügerrand Goldmünze

1/2 oz de Krugerrand

1/2 oz Krügerrand Goldmünze

1/4 oz de Krugerrand

1/4 oz Krügerrand Goldmünze

1/10 oz de Krugerrand

1/10oz Krügerrand Goldmünze
Zum Krügerrand Shop
Zum ESG Krügerrand-Shop